LÉONARD DE VINCI (1452-1519), entre intuition et vérité, la volonté de connaître.

A l’occasion du 500ème anniversaire de la mort de ce grand génie de la Renaissance italienne, le 2 mai 1519 à côté d’Amboise, en France, il est important de rappeler, qu’au-delà de ses œuvres picturales bien connues, il a été aussi un chercheur curieux et infatigable dans de multiples champs de la connaissance : anatomie, optique, hydraulique, architecture civile et militaire, mécanique, etc. Sa quête de connaissances est acharnée, d’autant plus qu’il se considère comme un « uomo sanza lettere », un homme sans formation suffisante, n’étant qu’un simple apprenti peintre au départ, sans études supérieures. Enfant bâtard, il était promis à une condition subalterne. Sa curiosité, son énergie, sa volonté, son sens de la communication, ses talents multiples, son génie, son opportunisme parfois, l’ont conduit à s’imposer en son temps et à représenter encore, dans notre esprit contemporain, l’image même de l’intelligence de la Renaissance italienne.

G.C.

 

JEUDI 2 MAI – 19.30

Espace MIRAMAR – 35, rue Pasteur – 06400 CANNES

Entrée libre et gratuite