Partenariat Arte-Filosofia / Euro-Aptitudes

ART CONTEMPORAIN

CONFÉRENCE AUDIO-VISUELLE

Gilbert CROUÉ – Historien d’art –

Artistes : Quentin GAREL – Sabine PIGALLE – Joana VASCONCELOS – Simone PHEULPIN – Liu BOLIN – Fulvio BONAVIA.

Date : Jeudi 12 Mars 2020  – 19h30

Lieu : Espace Euro-Aptitudes – 56, rue Georges Clemenceau à Cannes (parking Forville).

Entrée gratuite sur inscription préalable.

 

Quentin GAREL

QUENTIN GAREL est un sculpteur principalement sur bois. Il est né en France en 1975. Il continue une longue tradition des sculpteurs animaliers. Dessinateur de grand talent, il produit des œuvres sur papier très recherchées. Ses sculptures de têtes d’animaux peuvent se présenter comme des trophées. Il est aussi à l’aise pour sculpter une grenouille, un crocodile, un hippopotame qu’une tête de veau ! Sa fontaine au parc des géants à Lille est un panorama animalier remarquable.

Quentin Garel, 2000, trophée de veau, bois et plexi, 98x150x70 Quentin Garel, 2007, étude d'éléphant, bois, 245x75x81 Quentin Garel, 2008, études d'animaux, fusain sur papier, 100x150 Quentin Garel, 2010, 3 pièces d'exposition Quentin Garel,2005, crâne d'oiseau, fonte de fer 200x110x90

 

 

Sabine PIGALLE

SABINE PIGALLE, française, née en 1963, est photographe. Elle a développé plusieurs séries dans une production assez vaste. Photographe subtile, cultivée, soucieuse d’une exécution parfaite, elle fait aussi bien référence à l’histoire de l’art qu’à des livres de recettes bien particulières : « Festins Libertins » est un délice d’intelligence. Sa série sur les saints protecteurs renouvelle, avec imagination et élégance, l’iconographie chrétienne.

Sabine Pigalle, 2006, boobs booster massage, 75x120 Sabine Pigalle, 2006, deathcare formula, 90x90 Sabine Pigalle, 2009, festins libertins, croque-monsieur analogique Sabine Pigalle, 2010, Protectors, Dorothée 2 c-1 Sabine Pigalle, 2010, Protectors, Marie-Madeleine Sabine Pigalle, 2010, Protectors, Lucie

 

 

 

Joana VASCONCELOS

JOANA VASCONCELOS est née au Portugal en 1971. Ses premiers travaux ayant été refusés parce que : « trop féminins », elle en a rajouté dans « les ouvrages de dames » et les ustensiles : tricots, crochets, napperons, casseroles, tissus… Tout cela est combiné pour réaliser des sculptures ou des installations parfois géantes. Elle a eu sa revanche sur ses détracteurs initiaux, en étant artiste invitée au Château de Versailles et des expositions dans les principales collections d’art contemporain.

Joana Vasconcelos, Piano et crochet, 2 Joana Vasconcelos, le bestiaire préféré, céramique et crochet - Copie Joana Vasconcelos, diverses pièces, céramique et crochet Joana Vasconcelos, 2005, promenade, fibre de verre et crochet 190x160x150 - Copie Joana Vasconcelos, 2005, Dorothy, faitouts Joana Vasconcelos, Piano et crochet,1

 

 

 

Simone PHEULPIN

SIMONE PHEULPIN, (française, née en 1941), est venue tard à une production artistique autonome. Venant d’une région, les Vosges, où les filatures étaient nombreuses, elle a, comme ses ancêtres, travaillé le coton. Elle en tire des sculptures surprenantes et hors normes avec ce matériau, le coton, qui prend sous ses mains l’aspect de la pierre.

Simone Pheulpin, 2010, accumulation, sculpture de coton Simone Pheulpin, 2016-2017, croissance, sculpture de coton Simone Pheulpin, corail-fungia, sculpture de coton

 

julien-cresp_ateliers_d_art_de_France

julien-cresp_ateliers_d_art_de_France

 

 

 

Liu BOLIN

LIU BOLIN, chinois né en 1973, réalise des performances à tous points de vue. Il se met en scène, s’étant peint sur le corps de manière camouflée, en s’intégrant aux décors les plus improbables. Puis, caméléon visuel, il se fait photographier quasi invisible dans tous les lieux possibles, depuis des lieux de la Chine traditionnelle ou quotidienne jusque dans les coffres-forts suisses. Il arrive à se confondre avec les murs des villes et de nombreux environnements.

Liu Bolin, supermarket 2, Liu Bolin, dragons n° 4, Liu bolin, cinéma

 

 

 

Fulvio BONAVIA

FULVIO BONAVIA, photographe et designer italien, né en 1957, réside à Milan. Il travaille essentiellement pour la publicité. Il produit des œuvres très imaginatives, en détournant des matières pour proposer des objets, qui tiennent à la fois du design et des curiosités arcimboldiennes. Le goût connu du luxe italien est croisé avec le goût des fournitures d’une épicerie fine italienne. Humour et raffinement se marient au mieux dans ses images.

Fulvio Bonavia, ceinture Fulvio Bonavia, pullFulvio Bonavia, bijou italien Fulvio Bonavia, bourse 4